conFédération Nationale des Foyers Ruraux
imprimer la page envoyer un lien vers la page Flux RSS de la FNFR
accueil > Cultures > Pratiques amateurs

Les pratiques en amateur contre l’échec des politiques culturelles…

 
 
 
 
 
 

Tout le monde (ou presque) s’accorde à dire que les politiques culturelles menées en France ont conduit à l’inverse de ce pour quoi elles étaient faites. Au lieu d’unir le peuple, de faciliter ce si difficile « vivre ensemble » elles ont provoqué ce que Jacques Rigaud appelle sans hésitation un schisme culturel. Cette critique est radicale. Elle est pourtant fondée et décrit fort bien ce que nous vivons quotidiennement sur le terrain : la confusion entre « accès à la culture » et « construction de culture ». Autrement dit le débat porte bien sur la question de la « démocratie culturelle » mise en tension avec la « démocratisation de la culture ».

Comment peut-on accepter encore que seul le soutien à la création artistique professionnelle tienne lieu de politique culturelle ! Comment cautionner une politique qui consiste à « élever » le peuple vers les productions artistiques professionnelles, dites d’excellence ? Qu’on l’appelle animation ou médiation, la politique culturelle se résume au même regard sur une idée du « beau » et du « bien » qu’il faut à tout pris faire partager. L’éducation populaire se positionne à contrario sur des actions qui consistent à « créer de la culture », c’est à dire à créer du sens.

Dans le domaine de l’action culturelle, la création artistique est un vecteur puissant de l’expression de soi, individuellement ou collectivement. Et tout le monde à droit à cet espace d’expression et de vie, qu’on le fasse de manière professionnelle ou non. Mais pour aller à son terme la création a besoin de s'exhiber, de se montrer à un public. C’est une rencontre qui confère souvent au don. Ce n’est pas évident. Cette rencontre est sans doute le moment d’échange le plus pertinent, et il ne peut pas être confisqué par quelques uns… C’est un don de soi constructeur et dynamique qui est une contribution au sens, et à la construction du monde. Les pratiques en amateurs peuvent s’inscrire de manière autonome dans ce processus.

Nous apportons la même attention à la création artistique. Qu'elle émane de « professionnels » ou « d'amateurs ». Nous avons la conviction que ce ne sont pas seulement les créateurs professionnels qui font la Culture. Mais plutôt, chaque individu dans son rapport à lui-même, dans son rapport aux autres et dans son rapport au monde.

Notre intervention de mouvement d’éducation populaire dans l’action culturelle se concentre par conséquent autour d’actions ou le « faire » se retrouve enfin à parité avec le « voir », comme un incessant aller retour entre création et découverte.

Ecoutez ... les Courants d'Art de Méjannes Le Clap

Depuis dix ans, la Fédération des Foyers Ruraux du Gard favorise le développement d’actions culturelles éducatives sur le territoire.

En 2008, la Fédération a souhaité s'emparer d'une action jusqu'ici portée par la Fédération Nationale des Foyers Ruraux   : les « Courants d’art ». Courants d’art est une manifestation qui se réclame des Universités Rurales, c’est-à-dire le croisement des savoirs, de l’analyse, l’échange, la découverte, les ateliers de pratique, sans oublier la fête ! La thématique générale porte sur les pratiques des amateurs.

Cette rencontre a permis a près de 100 enfants et adolescents de :

  • travailler sur les pratiques, les échanges, l'analyse et la découverte,
  • nourrir ces pratiques de réflexion et d’apports « savants » sur ces pratiques,
  • chercher à leur donner sens et valeur en développant les savoirs mutuels.

Ces restitutions sonores originales cherchent à rendre compte de ces journées…

C'est quoi, un courant d'art ? Document sans titre
Les ateliers Document sans titre
La philo, c'est pas que pour les grands ! Document sans titre


Culture et citoyenneté dans le réseau des Foyers Ruraux

Grand mouvement d’éducation populaire, la CNFR Confédération Nationale des Foyers Ruraux œuvre depuis 70 ans pour la culture partout, par tous, pour tous.

Elle met en synergie des citoyens engagés au sein des territoires les plus éloignés des lieux de diffusion de la culture savante.

La CNFR n’entend pas la culture uniquement dans ses aspects professionnels et patrimoniaux. La culture dans les foyers ruraux, ce sont des dizaines de milliers de pratiquants "en amateurs" pour lesquels la pratique culturelle est non seulement un loisir, une gratification personnelle, mais aussi un moyen d'exercer sa citoyenneté ou de la transmettre, de valoriser son territoire et ses habitants.

Guidée par la philosophie et la démarche de l’éducation populaire, elle prend en considération et donne les moyens de l'analyse les effets élargis (personnels et sociaux) de la culture, des contextes et lieux différenciés, des multiples raisons et motivations, des différents modes de transmission de la culture ainsi que des définitions variées, complexes et singulières de la culture vecteur de lien social.

Par la conduite de projets culturels collectifs, de pratiques collectives, les dispositifs culturels singuliers de la Confédération interrogent le rapport du citoyen à la Cité et à ses concitoyens, le rapport au monde et l’exercice démocratique.

- Paroles Partagées

- Universités Rurales

- Courants d’Arts

La Sensibilisation permet une compréhension des œuvres. Elle transforme les habitants en acteurs culturels par l’appropriation des moyens de la création, de la production, de la diffusion.

La Réflexion politique qu'engagent les projets conduits par la CNFR contribue à une meilleure compréhension des évolutions de la société des enjeux sociétaux en élargissent la vision de chacun.

-La Représentation devient alors une perspective qui va des citoyens aux institutions -

La diversité des actions conduites permettent l'exercice de la citoyenneté qui respecte les identités de chacun et les groupes d’appartenance. La rencontre et l’altérité contribuent à la construction avec l’« autre » ouvre des espaces de dialogue, avec les groupes sociaux marginalisés ou discriminés.

Face à un contexte qui nous confirme une montée de l’intolérance, du repli sur soi et des peurs de l’autre, plus que jamais, l’action culturelle menée par la CNFR vise à la responsabilisation des personnes, à l'exercice direct du pouvoir de décider et d’influer sur son environnement pour arriver à la transformation de la société; à une reconfiguration des rapports de forces sociaux.

La parole devient alors démocratie.

Confédération nationale des foyers ruraux
& associations de développement et d'animation en milieu rural

17 rue Navoiseau - 93100 MONTREUIL
Tél : 01.43.60.14.20 - cnfr@mouvement-rural.org

Infos légales